ÉvénementielLes stars deviennent immortelles grâce à l’hologramme 3D !

Tupac stars hologramme

Quand l’hologramme ressuscite des chanteurs disparus

À chaque disparition de chanteur, les réactions sont importantes. Les fans sont anéantis à l’idée de ne plus jamais revoir leur idole sur scène. Cette tristesse est désormais apaisée, grâce aux nouvelles technologies. Depuis plusieurs années, l’apparition d’hologrammes de stars décédées suscite l’émoi. Et s’il y a encore quelques années, l’image ne durait que quelques secondes, ce sont désormais des concerts entiers qui sont assurés par hologramme. Entre nostalgie et excitation, faire renaître les morts de leurs cendres peut aussi mettre mal à l’aise. Comment fonctionne cette technologie, et quelles stars a-t-on pu revoir grâce à l’image holographique ? Nous vous expliquons tout.

Comment l’hologramme ressuscite nos stars décédées ?

Les répliques numériques d’êtres humains sont désormais une technologie très bien maîtrisée. Tellement bien qu’il est désormais possible de créer une réplique d’une personne disparue. Très sollicitée dans le monde de la musique, cette technique diffère énormément selon la date de décès du chanteur ou de la chanteuse. En effet, lorsqu’on souhaite reproduire l’image d’une personne décédée depuis peu, il suffit de prendre des images récentes pour les programmer, et les retranscrire.

Quand la star nous a quittés depuis très longtemps, et que les images qu’il nous reste d’elle sont de mauvaise qualité, la reproduction holographique est plus complexe. Dans ce cas-là, il n’y a pas d’autre choix que de faire appel à des sosies du chanteur, auxquels on ajoute l’image virtuelle du visage de la célébrité. La réalisation est plus compliquée, plus longue, et donc beaucoup plus coûteuse.

Quelle que soit la technique utilisée, le corps projeté n’est donc pas celui de la star décédée, tout comme la gestuelle. Seul le visage est vraiment celui du chanteur ou de la chanteuse. Mais il est possible de lui apporter des modifications, pour améliorer la qualité de l’image, donner un peu plus de réalisme, ou simplement pour masquer les imperfections de nos stars adorées.

L’avenir nous réserve des prouesses dans ce domaine. Il est notamment possible de procéder à une numérisation 3D de grandes stars de la chanson de leur vivant. Ainsi, l’hologramme 3D sera ultra réaliste et beaucoup plus facile à réaliser à leur décès. Une idée qui doit sûrement faire réfléchir de nombreuses stars, et leurs ayants droit.

La reproduction holographique des chanteurs disparus : un procédé qui fait polémique

Si l’on vous proposait de retrouver un être qui vous était cher grâce à l’hologramme, vous trouveriez peut-être cela macabre ? L’industrie de la musique y a pourtant vu un extraordinaire moyen de faire plaisir aux fans. Revoir sur scène un véritable artiste, qui menait un concert avec un talent incontestable, est bien différent d’une simple apparition. En permettant la résurrection de chanteurs disparus, la projection holographique fait vivre tout un spectacle, et ravive des émotions fortes.

Mais il est évident que beaucoup de monde trouve cela très étrange, voire lugubre. En France, le droit à l’image d’une personne s’arrête à son décès. Il est donc tout à fait possible d’exploiter la silhouette d’une star disparue sans que cela ne pose de problème. Et tout cela est généralement orchestré par les producteurs et les ayants droit.

Toutefois, d’un point de vue moral et éthique, le sujet est source de polémique. Beaucoup de fans estiment que l’entourage de la star en profite pour se faire de l’argent sur l’image du défunt. Leur réaction est si virulente qu’ils sont parvenus à faire annuler le duo de Christina Aguilera et Whitney Houston, prévu lors d’une émission de The Voice. Ce fut également le cas avec Justin Timberlake, qui devait apparaître lors du Super Bowl aux côtés de Prince, décédé en 2016.

Mais force est de constater que les admirateurs des stars disparues sont, dans la majorité des cas, ravis de retrouver leur idole le temps d’une chanson ou d’un concert grâce à l’holographie.

Les chanteurs disparus qu’on a retrouvés grâce à l’hologramme

Le projecteur holographique existe depuis des dizaines d’années, et pourtant, ce n’est qu’en 2012 que la résurrection des stars décédées apparaît dans le monde. Cette prouesse technologique sera réitérée à plusieurs reprises, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Des chanteurs défunts qui font leur show holographique

La première expérience d’hologramme d’artiste décédé aura lieu en 2012, lors du célèbre festival Coachella. C’est lors de cet événement que le rappeur Tupac, mort 15 ans plus tôt criblé de balles, apparaîtra sous les yeux médusés des spectateurs. La scène suscitera la stupéfaction générale et lancera la première pierre à l’édifice de l’holographie qui ressuscite les morts. Les fans retrouvent le rappeur en pleine forme, et chose extraordinaire, on l’entendra même dire : « What the fucking up, Coachella !», alors que le festival a été créé 3 ans après son décès. Personne n’est dupe, mais la surprise fait son effet.

Deux années plus tard, c’est Michaël Jackson qui apparaît à titre posthume, cinq ans après sa mort, lors de la cérémonie des Billboard Music Awards. Le succès fut tel qu’il est question depuis quelque temps de réunir The Jackson 5 pour un show sans précédent.

En 2018, c’est au tour de Maria Callas d’afficher son hologramme dans des salles de concert. Un demi-siècle après son décès, la diva affiche complet lors de sa tournée mondiale. Entourée de 60 musiciens, l’image de la chanteuse lyrique assure un show sans risquer l’extinction de voix.

Dans la continuité de ces succès, nous pourrions prochainement pouvoir nous rendre au concert d’Amy Winehouse, ou celui de Whitney Houston.

Des groupes et duos de chanteurs morts/vivants réunis par l’holographie

Voir revenir d’entre les morts ses artistes préférés est une véritable chance. Alors que dire des duos alliant un chanteur vivant à un autre décédé ? C’est ce que Céline Dion a inauguré en 2009. La célèbre Québécoise a eu la chance incroyable de pouvoir chanter, le temps d’une chanson, aux côtés d’Elvis Presley. Décédé 32 ans plus tôt, on a vu le King monter sur scène lors de l’émission American Idol, et chanter avec Céline « If I can dream ». Ce duo inimaginable créera la surprise et donnera vraiment l’illusion, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

En 2018, c’est un très célèbre couple que nous avons réuni. Sylvie Vartan a pu se retrouver en tête-à-tête avec Johnny Hallyday. Quelques mois seulement après le décès du rockeur, ce couple qui fut uni dans la vie comme sur scène, a donné des frissons à beaucoup de monde. La nouvelle du décès du chanteur était encore tellement récente que l’émotion était à son comble.

Mais l’événement qui a le plus marqué les esprits est sans nul doute le quatuor de grandes stars de la musique : Mike Brant, Dalida, Claude François et Sacha Distel ont tous été réunis grâce à l’holographie, plusieurs dizaines d’années après leurs décès. Le spectacle, lancé en 2017, a permis à toutes les groupies de retrouver en un seul spectacle tous les grands chanteurs des années 70 et de leur dire un dernier au revoir.

Si on peut rapidement se lasser des hologrammes 3D et d’une simple image, des chercheurs viennent de lancer une innovation jamais vue. Il est désormais possible, grâce à des billes de polystyrène, de toucher un hologramme. Alors, à quand la possibilité de faire la bise à nos plus grands chanteurs disparus ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0