ÉvénementielMarketing=> Quelles différences entre hologrammes et vidéo mapping ?

https://hologramme.org/wp-content/uploads/2020/02/mapping-video-1280x821.jpg

Hologrammes et mapping vidéo

Hologrammes, mapping vidéo, qu’est-ce que c’est ?

Les hologrammes et le mapping vidéo sont les nouvelles technologies de projections en trois dimensions les plus spectaculaires du moment. Elles fascinent le public avec des spectacles magiques où se mêlent lumière, vidéos et sons. On a pu découvrir ces féeries nocturnes sur la façade de la cathédrale de Chartres d’avril à octobre. Ou à la Fête des Lumières de Lyon chaque week-end de décembre. Ou encore lors du concert holographique de Michael Jackson aux Musics Awards.

La projection holographique et le mapping vidéo font partie de la même famille de créateurs de contenu 3D. Tous deux émerveillent les spectateurs grâce à leurs effets trompe-l’œil incroyables. Pourtant ce sont deux disciplines à ne pas confondre.

Quelles différences entre hologramme et mapping vidéo ?

Les hologrammes

Un hologramme est une image mise en volume, qui semble flotter dans l’air.

  • Un peu d’histoire :

L’origine du procédé remonte au dix-neuvième. John Henri Pepper, un scientifique britannique, a mis au point cette technique consistant à placer dans une pièce cachée un acteur déguisé en fantôme. Son reflet sur une vitre placée en biais apparaissait alors sur scène, en donnant l’impression de voler comme un spectre.

Alors beaucoup utilisé au théâtre, le procédé a évolué et peut être appliqué dans beaucoup d’autres domaines. Aujourd’hui, personne n’est caché en coulisse, c’est le reflet renvoyé par un projecteur holographique qui est utilisé. Il est diffusé sur un support de verre ou de tulle, invisible aux yeux du public. L’hologramme obtenu peut interférer avec de réels interlocuteurs. John Henri Pepper laissé son nom à la méthode, connue sous le terme de Pepper’s Ghost. Et non ghost pepper, qui est un piment.

  •  Quelques applications de projection holographique :

La projection holographique permet de faire apparaître comme par magie des personnages célèbres disparus. Chanteurs, acteurs, peuvent renaître sur scène. Mais aussi des hommes politiques, des personnalités, pour des meetings diffusés dans plusieurs villes en même temps.

Lors de concerts ou de spectacles vivants, il est maintenant possible de faire apparaître des objets, ou des bâtiments « réalistes ». L’holographie est idéale pour donner vie à des décors incroyables à l’occasion d’une comédie musicale, ou de n’importe quel show. L’artiste, ou la troupe d’artistes, se produisent au milieu d’une scène matériellement vide, mais virtuellement pleine de tout ce que l’imaginaire peut inventer.

De plus en plus de musées d’archéologie utilisent les hologrammes pour recréer des objets abîmés ou trop fragiles. Il en va de même dans le secteur immobilier, où la projection holographique connaît un véritable engouement. Une image en trois dimensions permet immédiatement aux visiteurs d’un bien de se représenter leur projet.

Les grandes marques raffolent des projecteurs holographiques pour leurs lancements de produits, ou pour dynamiser leurs show-rooms. Ils ont également toute leur place dans les salons professionnels et les foires commerciales. La technique est également optimale pour promouvoir des produits high-tech, qui gagnent toujours à cultiver une image futuriste.

Bientôt, avec l’arrivée de la 5G, on pourra envoyer avec son smartphone des appels et des selfies holographiques. Certains pays ultra-connectés comme la Corée du Sud le testent déjà.

Le potentiel de séduction des hologrammes en fait un excellent canal de communication pour les marques ou pour les institutions. Les progrès des technologies digitales avancent à grands pas, et permettent de plus en plus d’amenuiser la frontière entre réel et science-fiction.

Cependant, si l’effet d’une projection holographique est toujours ébahissant, le mapping vidéo a tout autant d’arguments pour émerveiller.

Le mapping vidéo

Un mapping vidéo est une vidéo projetée sur une surface en relief. Cette surface peut aussi bien être une façade d’immeuble ou de château monumental, qu’un minuscule téléphone. N’importe quel volume peut servir de support. Les projections de mapping sont de plus en plus souvent animées en deux ou trois dimensions. Cela donne des performances immersives époustouflantes, capables de métamorphoser l’ordinaire en extraordinaire. Le public se retrouve plongé au cœur même du spectacle, et peut parfois interagir avec grâce à des technologies de pointe.

  • Le mapping vidéo, comment ça marche ?

La mise en place d’un mapping vidéo est minutieuse et longue.

Il faut prendre le temps de repérer les lieux qui serviront d’écran de projection. Ensuite, les prendre en photo. Puis, sur la base de ces photos, cartographier les volumes à plat pour les modéliser en trois dimensions. Cette phase se fait avec des logiciels spécifiques. La modélisation terminée, place à la création de la vidéo. D’abord sous forme d’un story-board pour définir l’histoire qui sera narrée. Puis les artistes concepteurs s’attellent à la réalisation du contenu audiovisuel. Une fois les tests de vérifications validés, la projection mapping peut commencer.

  • Quelques exemples de projection mapping

Le potentiel créatif de la projection mapping est quasiment sans limites. Grâce aux perpétuelles innovations des technologies motion design et de la réalité augmentée, réel et virtuel finissent par se rejoindre. Il ne s’agit plus seulement d’une simple vidéo en format spectaculaire. Les shows deviennent de véritables expériences immersives, avec une dimension ludique et interactive.

Les toutes premières utilisations du vidéo mapping remontent aux années soixante-dix, au parc Disneyland de Californie. Pour renforcer l’effet terrifiant de la Maison Hantée, les scénographes ont eu l’idée de faire appel aux illusions d’optique. Le rendu était si réussi que d’autres artistes s’en sont inspiré. À la même époque, le monde du cinéma s’est intéressé au procédé. La robe couleur du temps du film Peau d’Âne de Jacques Demy est un parfait exemple d’application. La technique s’est sophistiquée, et peut s’adapter maintenant à de nombreux domaines.

Le monde de l’événementiel est bien évidemment friand des projections en mapping. Défilés de mode, concerts, spectacles de danse, grands événements sportifs, ont compris la dimension captivante qu’ils pouvaient y gagner. La réalité augmentée et l’utilisation du laser permettent de rendre les représentations ludiques en plus d’être époustouflantes. Les spectateurs se retrouvent au cœur d’une expérience immersive dans laquelle ils peuvent interagir. La découverte est toujours marquante par l’émerveillement qu’elle procure.

Les grandes marques adorent promouvoir leurs produits avec le mapping vidéo. C’est l’occasion pour elles de créer des campagnes de pub époustouflantes. Projections monumentales en extérieur, ou performances en intérieur pour le lancement d’une nouveauté, l’effet grandiose est garanti. La prestation marque à coup sûr la mémoire des spectateurs. Mais à l’ère des réseaux sociaux, les clichés ne manqueront pas d’être partagés dans le monde entier. Double bénéfice pour la notoriété de l’entreprise.

Les villes, châteaux et monuments historiques se prêtent particulièrement bien à la projection mapping. Rien de mieux qu’une animation son et lumière pour valoriser leur histoire ou moderniser leur image. Les centres-villes sont redynamisés grâce à des projections monumentales à Noël ou en été. Les façades de cathédrales sont sublimées. L’ensemble du patrimoine architectural peut devenir prétexte aux inventions les plus magiques. Les spectacles grand public fleurissent depuis quelques années pour le plus grand plaisir des promeneurs.

Parcours lumineux, trompe-l’œil interactifs du mapping vidéo, ou stars ressuscitées par la magie des hologrammes, ces créations bluffent. Ces deux médiums technologiques sont avant tout une forme d’art total. Mariant couleurs, images, son, lumières, il peut rendre présent le passé, et possible l’extraordinaire. Certes, certains aspects du progrès sont contestables. Mais la projection holographique et le mapping vidéo lui donnent toute sa raison d’être.

Ils en sont l’instrument d’onirisme, doté du pouvoir fabuleux de ressusciter nos âmes d’enfants.

0