MarketingComment le fantasme de l’hologramme est devenu une réalité ?

Hologrammes, quand le virtuel devient réel…

Fan de Stars Wars ou d’une autre œuvre de science-fiction de la même catégorie ? Vous avez certainement déjà rencontré les hologrammes. Fruit de l’holographie ou de la photographie en relief, cette représentation virtuelle tend de plus en plus à devenir réelle et à s’inviter dans plusieurs domaines et événements.

Avec un rendu de plus en plus performant, les hologrammes tendent à trouver des finalités dans un grand nombre de secteurs d’activité tels que le marketing, l’industrie, l’art et spectacle, l’immobilier, la communication, l’événementiel, la formation, etc. Dans cet article, nous vous parlerons de son historique, de son principe et nous vous évoquerons des exemples significatifs montrant comment l’hologramme se rapproche progressivement de la réalité pour nous offrir un spectacle hors du commun.

L’histoire de l’hologramme

Le Hongrois Denis Gabor découvrit en 1948 (ou 1947 selon certaines versions) le principe de l’holographie. Mais pour y arriver, il a dû se baser sur des résultats de recherches d’autres scientifiques notamment le Polonais Mieczysław Wolfke (1920) ainsi que l’Anglais William Lawrence Bragg (1939). Mais Jules Verne avait déjà en 1892 pensé à cette technologie dans son livre « Le Château des Carpates ».

L’apparition du laser en 1961 a apporté un gain en luminance ainsi que les cohérences spatiales et temporelles indispensables à leur enregistrement. Cela a permis aux chercheurs Emmett Leith et Juris Upatnieks de l’Université du Michigan de perfectionner la méthode de Denis Gabor.

En 2011, une équipe japonaise dirigée par Satoshi Kawata réalisa sur la base du principe de Denis Gabor amélioré, un hologramme en lumière blanche en utilisant des « plasmons ».

Principe de réalisation d’un hologramme

Réaliser un hologramme revient à construire des interférences entre la même lumière cohérente réfléchie sur la surface d’un objet et la lumière de la source. Pour y arriver, on se sert d’une plaque photographique et d’un faisceau laser scindé en deux faisceaux parfaitement cohérents. Le faisceau laser est scindé au moyen de miroirs semi-réfléchissants. L’un des faisceaux scindés est ensuite envoyé directement sur la plaque tandis que l’autre est envoyé sur l’objet que l’on veut holographier. Précisons que l’objet est réfléchi sur la plaque. On obtient une image 3D imprimée sur la plaque par les interférences entre les deux faisceaux.

L’envoi d’un faisceau laser sous la plaque permet de restituer l’image. Dans le cas d’une photographie simple, seule l’intensité est enregistrée sur la plaque. Par contre, un hologramme contient outre l’intensité, une phase d’onde. Cette dernière est le résultat de l’interférence avec le deuxième faisceau.

Quand les hologrammes donnent vie à la réalité

La saga Star Wars fait partie des œuvres cinématographiques ayant propulsé auprès du grand public le concept des hologrammes, faisant d’eux, des fantasmes de science-fiction. Mais de nos jours, les anciens fantasmes sont devenus des sources profondes d’inspiration pour les chercheurs et les scientifiques du monde entier. Ainsi, les hologrammes sortent de plus en plus de l’univers de la science-fiction pour rejoindre celui de la réalité dans notre quotidien. Dès lors, ils envahissent plusieurs domaines de la vie. Toutefois, seuls quelques événements et marques proposent au public cette technologie relativement récente, mais nul ne doute qu’il ne s’agit ici que d’un prélude et que les hologrammes vont se démocratiser très rapidement. Les premiers smartphones holographiques devraient faire leur apparition cette année si les annonces des fabricants sont respectées.

Le premier domaine à s’emparer du concept est celui du milieu artistique. Ainsi, différents spectacles et manifestation proposent au public de véritables performances artistiques réalisées au moyen des hologrammes. Par exemple depuis 2007, la chanteuse japonaise virtuelle Hatsune Miku donne des représentations sur scène au Japon. En réalité, il s’agit d’un avatar en 3D qui est projeté en hologramme sur une plaque de verre. Mieux encore, des artistes ont proposé au public des duos avec des artistes décédés, en les recréant en 3D pour l’occasion. Cela s’est notamment passé lors du spectacle de stars disparues « Hit Parade » en France au cours duquel les rappeurs américains 2Pac et Snoop Dog ont performé sur scène.

L’appropriation de la version miniaturisée des hologrammes par le secteur de l’événementiel prend de plus en plus d’ampleur. Étant donné que les hologrammes constituent des éléments d’attraction des yeux, les marques s’en servent afin d’attirer les regards du public sur ce qui est projeté. Mais pour le moment, il s’agit fondamentalement de systèmes qui donnent l’apparence de choses qui flottent et bougent dans les airs.

Toutefois, de nos jours, de plus en plus de technologies aident à projeter des images 3D relativement proches de la réalité.

Le marketing au moyen des hologrammes

Lors des lancements de produits ou dans les salons et boutiques, les hologrammes sont de plus en plus sollicités afin de révéler au consommateur, une représentation exceptionnelle, évolutive et étonnamment attirante des produits mis à la vente.

L’audience ayant ses yeux rivés sur l’animation est emparée par une sensation de surprise lorsqu’elle voit l’hologramme entrer en scène et commencer sa prestation. Cette technologie lorsqu’elle est utilisée comme outil de promotion de produits, permet efficacement de toucher les publics jeunes. Une marque qui en fait usage atteint ses objectifs de vente et s’inscrit par la même occasion, dans un aspect dynamique et connecté.

Quand les hologrammes donnent vie aux biens immobiliers

Généralement dans le secteur de l’immobilier, les hologrammes sont projetés sur des salons professionnels. Mais parfois, on fait leur projection en bulle de vente. Au milieu d’une pléthore de stands présents à un salon immobilier, les hologrammes deviennent un véritable phare qui invite à des visites et à la contemplation.

Par exemple, lors d’une visite virtuelle et pour montrer la découpe des étages d’un bien immobilier, on peut animer le modèle 3D projeté du bien immobilier. On peut également zoomer sur un appartement ou sur une pièce.

Par ailleurs, au moyen d’une tablette tactile, d’un smartphone, d’un clavier ou d’un joystick, on peut rendre l’hologramme parfaitement interactif et pilotable à distance. C’est un excellent moyen de faire faire à vos clients ainsi qu’à vos collaborateurs, la visite du bien immobilier sans les faire déplacer sur le terrain. Mais il est utile de faire preuve de beaucoup de créativité et d’imagination afin de proposer au public, un rendu unique de vos projets.

Les hologrammes dans le secteur industriel

Autant il est possible d’utiliser les hologrammes dans le secteur de l’immobilier, autant ils sont utiles dans d’autres secteurs d’activité notamment l’industrie. Ainsi, la possibilité est offerte aux techniciens et ingénieurs de modéliser en hologramme, les machines, les éléments de la chaîne de production ou carrément une usine.

Lors d’une présentation, l’utilisation de l’interactivité ainsi que de l’animation, rend le modèle 3D fort attractif. Dès lors, l’audience a l’impression d’avoir l’élément physiquement devant elle.

En définitif, on retient que les hologrammes deviennent progressivement des supports de communication. Leur utilisation permet à une entreprise de pouvoir sortir du lot, d’être plus facilement identifiable que la concurrence et de communiquer de façon beaucoup plus innovante auprès de ses cibles. Ils se présentent comme des éléments ayant encore devant eux, un bel avenir. Il est certain que dans l’avenir, ils s’imposent de plus en plus dans notre quotidien. Grâce à la sensation d’étonnement qu’ils suscitent auprès du public, les hologrammes s’imposent comme un support de choix dans le cadre d’une campagne de communication commerciale ou non.

Toujours dans le souci de rendre leur promotion marquante et mémorable, de nombreuses marques usent des hologrammes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu privé
0