MarketingTechnologie=> Quand votre double holographique parle un autre langage !

Hologramme

Et si votre double holographique était multilingue ?

Le monde de l’hologramme est un univers en perpétuelle évolution. Le développement de cette nouvelle technologie grandit de jour en jour pour offrir sans cesse de nouvelles fonctionnalités et ainsi réaliser des prouesses encore jamais observées dans notre quotidien.

Alors que Microsoft lance déjà la deuxième version de son Hololens, le géant américain vient de dévoiler la possibilité pour une personne humaine de parler une langue étrangère à travers son hologramme. Cette démonstration hors du commun, qui a eu lieu lors d’une conférence à Las Vegas réunissant les principaux partenaires de Microsoft Inspire, donne le ton sur les applications d’avenir de la technologie holographique. Retour sur cette avancée majeure dans le monde de l’hologramme 3D.

La projection holographique : un nouvel essor pour la communication

Lorsque les nouvelles technologies numériques sont apparues, la notion « d’hologramme » fut vite un atout supplémentaire dans la manche des agences numériques, digitales ou spécialisées en communication événementielle. Par de simples projections animées sur un écran 2D, ces dernières ont joué sur l’illusion d’optique pour donner l’impression de véritables scènes holographiques. Même si le terme était faussé, le monde a évolué donnant lieu à de nouveaux moyens pour communiquer par le biais de l’holographie.

À quoi sert la projection holographique si ce n’est à retenir l’attention d’un public et de captiver celui-ci avec ce qu’il voit et entend. Certains utilisent la technologie parfaitement pour recréer des scènes de l’ordre de l’impossible dans un monde réel. C’est le cas avec la création d’hologrammes tridimensionnels de personnages disparus. Tour à tour, Maria Callas a pu se produire à Paris en 2018 avec un orchestre symphonique, tandis que Claude François, Dalida et Mike Brant se sont retrouvés le temps d’un concert un an plus tôt autour de danseurs de notre époque.

Alors, l’holographie est une véritable technologie avancée dont certains ont bien compris les avantages à tirer. L’idée pour un homme politique d’utiliser son hologramme vient de germer. La tenue d’une réunion publique en plusieurs lieux multiplie le nombre de personnes dans l’auditoire. S’adresser à un nombre considérable de personnes par l’intermédiaire de l’hologramme est un gain logistique et financier. C’est aussi le signe d’un personnage public conscient et partageur des technologies d’avenir, de l’innovation et du progrès.

Comment développer ce concept à l’international pour permettre de se démultiplier dans plusieurs endroits tout en respectant la compréhension de chacun. La barrière de la langue peut vite être une difficulté qui va donner les limites à la projection holographique. Animer une conférence dans différents pays avec la langue adaptée pour chaque hologramme, voilà un défi à relever pour les développeurs d’hologrammes.

 Les nouveaux hologrammes multilingues

Ce défi, le géant américain Microsoft l’a relevé en dévoilant la possibilité pour un hologramme humain de parler plusieurs langues. C’est lors d’une conférence à Las Vegas réunissant des partenaires de Microsoft que la prouesse a lieu. À la baguette, Julia Withe, cadre chez Microsoft, qui s’est prêtée à l’expérience en réalisant un discours réel en anglais et un discours holographique en Japonais. Une langue que l’interlocutrice holographiée ne parle absolument pas.

Pour réaliser cette expérience virtuelle, les ingénieurs américains ont utilisé un studio de réalité mixte « Mixed Reality ». Il s’agit d’une pièce entièrement équipée d’appareils destinés à capturer l’hologramme numérique d’une personne humaine. C’est en partie des appareils d’éclairage et des caméras à haute résolution. Il s’agit du même studio utilisé par les créateurs de jeux ou les industriels du cinéma d’animation. Julia White a été scannée entièrement pour donner un double visuel parfait.

Une fois l’image obtenue, les ingénieurs de Microsoft ont développé une autre technique pour obtenir la traduction en japonais du texte de Julia White. Pour cela, le groupe américain dispose déjà de technologies avancées pour réaliser cette action. À partir d’enregistrement de la voix de Julia White depuis un casque Hololens, ils ont mêlé deux technologies pour obtenir un résultat probant. Une fois créée, la signature vocale de la jeune cadre américaine peut être traduite aisément. Pour Microsoft, c’est la première fois qu’un hologramme peut changer de langue de manière aussi précise.

L’hologramme multilingue, l’avenir par le monde virtuel

Alors, comment appréhender cette expérience nouvelle et innovante dans le monde de l’hologramme ? La possibilité pour un double virtuel de parler plusieurs langues reste, pour l’instant, à l’état de prototype et demande une recherche plus approfondie pour transformer l’essai, tout aussi probant qu’il soit. Il est certain que le projet ne sera pas développé sur le marché immédiatement. Néanmoins, la présentation de Microsoft lance une réflexion intéressante sur l’apport de cette nouvelle technologie.

Une réflexion qui pousse à savoir dans quel monde nous vivrons demain

L’utilisation de cette nouvelle technologie peut être un réel bouleversement dans le monde moderne. L’impact sur les communications entre peuples peut être considérable. La langue d’un pays reste une barrière d’intégration lorsqu’elle n’est pas maîtrisée. Permettre à son double holographique de franchir cette barrière sans avoir besoin de maîtriser ou d’apprendre la langue constitue une avancée technologique sociétale intéressante. Les échanges peuvent ainsi se développer. Conférence, animation de congrès, discours devant plusieurs nations, tout devient possible dans la compréhension.

Une technologie intéressante pour effectuer un rapprochement des peuples

Des échanges plus nombreux, qui améliorent tous les secteurs. Jumeler la possibilité d’être “holographié” dans un autre pays et en plus d’en parler la langue présente des avantages considérables en matière de commerce à l’international. Réduction des temps de transports, compréhension immédiate dans la relation commerciale, rapidité des échanges, comment ne pas être séduit par l’idée de se transformer VRP multilingue présent dans de nombreux pays. Un simple projecteur holographique pourrait alors assurer une négociation commerciale facilement, quelle qu’en soit la langue. En plus de développer une certaine économie, la technologie de l’hologramme multilingue permettra de réduire l’empreinte carbone de l’entreprise.

Moins de voyage, moins de CO2

Tout autant formidable que cette prouesse constitue, il n’en reste pas moins évident qu’elle doit être contrôlée et encadrée. Agissant en accélérateur dans la communication entre les humains, il est clair que l’utilisation de cette nouvelle technologie peut se révéler dangereuse dans certains cas. S’il est plus facile de communiquer entre peuples de langages différents, il est aussi plus facile de transmettre des idées et des concepts à ces peuples de la même manière. Un risque à ne pas négliger pour éviter que certains fanatiques ne puissent pas utiliser un hologramme multilingue pour développer plus facilement leurs idées à travers des discours entièrement traduits dans le monde entier.

Quoi qu’il en soit, avec cette démonstration de force, Microsoft a su montrer que les possibilités avec un hologramme sont multiples dans les échanges et la communication entre les êtres humains. L’utilisation d’un hologramme multilingue servira à tous et pourra être utile dans tous les domaines et secteurs d’activités. Une ouverture parfaite au monde et à ses échanges. Verra-t-on bientôt cette technologie au sein de nos smartphones et autres appareils pour nous représenter ? Une nouvelle technologie forte qui devra toutefois être maîtrisée pour éviter les dérives. Faciliter les échanges permet aussi de véhiculer plus facilement des concepts qui menacent l’équilibre mondial.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *